Méthode ROPA à Saragosse

| Clínica de reproducción asistida  >  Fecondation in vitro   >  Méthode ROPA à Saragosse
Méthode ROPA à Saragosse

Méthode ROPA à Saragosse

La méthode ROPA (Réception des Ovocytes de la Partenaire) permet a un couple de femme a opter a une maternité partagée. Cette  technique peut se faire à Saragosse ainsi que dans plusieurs villes en Espagne.

Cette technique consiste à faire le traitement par la fécondation in vitro, qui se fera en utilisant les ovocytes de l’une des des femmes et l’utérus gestant de l’autre femme , participant ainsi les deux de manière active au processus, afin de réussir une grossesse et de fonder une famille.

La méthode ROPA se caractérise par le fait que les deux femmes partagent le m^me processus de fécondation in vitro de manière active. L’une d’elle sera la mère génétique du bébé  et l’autre participera au traitement comme gestante. la femme qui va donner ses ovules se soumet à un processus de stimulation des ovaires qui est conventieonnel avec la fécondation in vitro. La premiére chose à faire c’est de stimuler les ovaires avec des hormones qui produisent des follicules  pour obtener de cette maniére un grand nombre d’ovocytes. La patiente aura un suivi continu pendant le processus, avec des écographies et des analyses hormonales réguliéres. Une fois que les follicules auront atteind la bonne taille, on procédera à la ponction folliculaire pour extraire les follicules mûrs. Ce processus est très simple et rapide et il ne dure que 15 min , et se fait sous sédatif.

L’échantillon du sperme conservé du donneur inconnu, après sa décongélation, est tavaillé dans le laboratoire afin d’éliminer certains composants et sélectionner les spermatozoïdes les plus adaptés pour féconder. Plus tard, on devra mettre en contact les spermatozoïdes eles ovocytes qui seront en incubation pent plusieurs heures.

Une fois que l’on a extré les ovules, et avec l’échantillon du sperme du donneur anonyme, ils se fécondent et on observe une évolution des embryons dans le laboratoire jusq’au jour de leur transfert. De son côté , la femme qui va recevoir l’embryon préparera son utérus pour maximiser les possibilités de l’implantation. La préparation de l’endomètre se fait par l’administration du traitement  hormonal pour avoir une la bonne taille endométrique.

Une fois l’utérus de la femme gestante préparée et réceptive, on sélectionne l’embryon qui a la meilleur qualité et on le tranfert dans la cavité utérine. Il s’agit d’une démarche rapide et sans douleur qui ne demande ni anesthésie ni soins postérieurs. Presque deux semaines après le transfert, on fait les analyses pour confirmer la grossesse.

No Comments

Leave a Reply